Ce site utilise des cookies, vous pouvez consulter notre Polítique de cookies ici Si vous continuez votre navigation, vous acceptez
Polítique de cookies +
CatalàEspañolEnglishFrançaisDeutch
Paddle Van Sup School
Visualiser dans Google Earth

les moulins d'Alcanar

Les moulins d’Alcanar deviennent un pilier du patrimoine industriel local, qu’il ne  faut  pas oublier.
Ils ont été très importants pour le développement de ce village agricole.

Ces outils du village répondent à la croissante démographie de la campagne catalane au siècle XVIII. C’est un ce moment, quand se consolide  les colonisations agricoles  au Montsià et le Maestrat (Santa Bàrbara, Masdenverge, els Valentins, Rossell, St Jordi…).

Dans les deux côtés de la rivière Sénia, augmentait l’activité rurale et industrielle.La surveillance d’utilisation hydrique stimulait la construction des moulins. Tout au long de la rivière de la Sénia jusqu’à  Alcanar, il y a des moulins  lesquels  appartenaient aux  oligarchiques  locaux,  aux  propriétaires ou aux paysans.

À Alcanar on y trouve  deux  moulins différents:

MOULIN  FARINIER : À partir l’énergie hydraulique de l’eau que venait de la Séquia Mare et déviée aux bocaux aux poissons, ils faisaient tourner des meules en pierre horizontales, lesquelles  moudraient le grain pour faire de la farine.

Une fois terminé, l’eau  était  redirigée  vers la sortie  pour être canalisée. Les gens payaient la mouture avec des espèces de cette façon, tous les habitants du village pouvaient  en profiter. Au début du siècle XX, ils n’utilisaient plus les moulins de la rivière. Ceux-là du village ont été utilisés jusqu’à  après la guerre Civile.

MOULIN  D’HUILE : Au début, ils utilisaient  mécaniquement, après ils utilisaient l’énergie hydraulique et électrique. Ils moudraient les olives avec des meules verticales que tournaient, et postérieurement ils  pressuraient pour obtenir le liquide.

Helena Fibla, Toni Forcadell et Jordi Arasa nous donne des références sur 36 moulins à Alcanar.

La grand  quantité  d’industrie des moulins nous procure différents moulins:  Moulin del Marquès, Moulin de César, Moulin del Ros, Moulin de Trabal, Moulin dels Faixeros, Moulin de la Barquera, Moulin de Nàcio, Moulin de Carcellé, Moulin del Coio, Moulin de Joan de Ferrana, Moulin dels Bardins, Moulin de la Sunyera, Moulin de Parra, Moulin del Cacauer, Moulin d’Agustí de Pino…

Actuellement la plus part de ces bâtiments se sont transformés en maisons ou magasins. Magret tout il y en a que maintiennent une partie de l’infrastructure du Moulin. Le moulin “ Moulin de Tadeo” a été restauré pendant la première décade du siècle XXI. C’est celui-là que nous permet de mieux comprendre le fonctionnement des moulins.

Pour plusieurs renseignements vous pouvez consulter la communication (en cátalan) d’Helena Fibla, Toni Forcadell, Jordi Arasa et Ivon Michavila, présenté en Novembre 2010 au II Congrès d’histoire d’Alcanar.